Message du Proviseur aux élèves du LEGTP et du CFA

Wissembourg le 9 avril 2020

 

Le Proviseur du lycée Stanislas aux élèves et apprentis du Stanislas de Wissembourg

 

Après 26 jours de confinement lié à l’épidémie Cofid19, arrivent les congés de printemps.

Les vacances sont une période de repos nécessaire pour les élèves et les apprentis, particulièrement cette année et dans les circonstances exceptionnelles que nous subissons.

Ce confinement bouscule vos habitudes, vos modes de fonctionnement et d’apprentissage. Mais vous avez démontré vos capacités d'adaptation face à cette situation. Ce confinement peut générer aussi, pour vous, lycéens et apprentis, des situations de stress, de fatigue, d'inquiétudes. 

Par votre sérieux, votre implication, votre assiduité, vous avez su répondre aux sollicitations de vos professeurs et je tiens à vous en remercier, ainsi que les équipes pédagogiques, éducatives qui vous accompagnent depuis le début du confinement.

 

Je sais que des proches de certains personnels ou élèves ont été touchés par la maladie. En notre nom à tous, je tenais à leur exprimer notre soutien.

 

Nous attendons toujours à ce jour des directives concernant un éventuel "déconfinement". Je vous tiendrais bien évidement informés ainsi que vos parents de cette évolution en temps et en heure.

Au retour des congés de printemps, nous aurons, de nouveau, collectivement, à nous mobiliser pour vous accompagner, vous faire réussir, élèves et apprentis : comme vous l’avez fait jusqu’à présent, il faudra continuer à se motiver et je sais pouvoir compter sur vous.

 

Avec mes collègues de la direction du lycée Stanislas, nous vous remercions pour votre implication, votre sérieux, votre engagement dans votre formation, durant cette période à la fois inédite et complexe.

 

Bonnes vacances de printemps à toutes et à tous, 

Prenez soin de vous et de vos proches.

Pascal Halftermeyer

Proviseur

Document à destination des apprentis du CFA

Ci-dessous un "questions/réponses" au sujet des conséquences du coronavirus sur les formations en apprentissage, officiellement publié sur le site du Ministère du Travail.

 

Pour toute question, le CFA se tient à votre disposition par mail: cfa.stanislas@ac-strasbourg.fr, ou par téléphone au 03.88.54.17.07

 

Fermeture du lycée et continuité pédagogique

IMPORTANT

Aux élèves et aux parents d’élèves du lycée/CFA Stanislas

 

Vous avez été informés suite à l’intervention du président de la république de la fermeture de tous les établissements scolaires à compter de Lundi 16 Mars 2020.

En conséquence, les équipes pédagogiques du lycée et du CFA Stanislas se mobilisent pour assurer la continuité pédagogique qui vise, dans ce cas d’éloignement temporaire d’élèves pour raison de fermeture des établissements, à maintenir un lien pédagogique entre les professeurs et les élèves.
La continuité pédagogique doit également permettre de maintenir un contact régulier de l’élève avec ses professeurs et camarades.

Pour cela, les professeurs vont s’appuyer sur les réseaux existants, en particulier l’espace numériques de travail M.B.N., la messagerie électronique que je vous invite également à consulter régulièrement ; vos enfants pourront également utiliser l’équipement informatique « lycée 4.0 », dont ils ont été dotés par la Région GrandEst à la rentrée de septembre.

L’ensemble de ces mesures doit ainsi permettre aux équipes pédagogiques d’assurer la continuité des apprentissages à tous les élèves du lycée Stanislas dans le contexte de crise sanitaire qui affecte actuellement notre pays.

Les apprentis du CFA sont priés de rejoindre leur entreprise dès lundi, et ce jusqu'à nouvel ordre. Si celle-ci est en activité partielle, ils seront également mis en activité partielle.

Je sais pouvoir compter sur la mobilisation de tous les personnels de notre établissement, et sur la compréhension des parents en cette période perturbée.

Cordialement,

 

Pascal Halftermeyer

Proviseur

Le Mot du Proviseur

Le lycée Stanislas de Wissembourg : Il faudrait dire de quelles richesses venues des Humanités il reste  pétri  aujourd’hui  :  excellence,  bien  sûr,  mais  aussi  ouverture  à  l’autre  et  au  monde, connaissance, émulation, plaisir d’apprendre, modernité des pratiques.

 

Le lycée Stanislas de Wissembourg : il faudrait dire un lycée rare parce qu’il garde vivante la trace de son histoire, parce qu’il est chaque jour ce lieu privilégié du savoir, de la culture, de l’effort quimène à l’autonomie de la pensée, parce qu’il s’y construitun climat propice à l’étude et au partage.

Le lycée Stanislas de Wissembourg : il faudrait dire son exigence tout autant que sa bienveillanceenvers ceux qu’il accueille et fait grandir.

Le lycée Stanislas de Wissembourg, fort de ses réussites passées et actuelles, présente aux élèves,étudiants et apprentis et à leur famille une  carte  des formations riche et variée, aussi bien dans les domaines littéraire, scientifique et technique qu’économique, social, santé ou artistique : des classes de  Seconde  Générale  et  Technologique  aux  classes  de BTS  en  passant  par  les  filières  L,  ES,  S, STI2D, STMG, ST2S, la voie professionnelle et le CFA.

A la rentrée 2015, le lycée Stanislas accueille 1672 élèves (1490 élèves, 22 étudiants, 160 apprentis) et 220 personnels.

Établissement ouvert sur le monde économique, richede plusieurs partenariats le lycée Stanislas est également  ouvert  sur  l’Europe  en  favorisant  notamment  les  voyages  scolaires,  en  développant  les classes européennes allemand et anglais, en élargissant l’ABIBAC.

Enfin, il donne à tous ses élèves l’accès à des installations complètes et de grande qualité déployées sur un campus de plus de deux hectares et met en œuvre un projet pédagogique faisant la part belle au plurilinguisme et aux projets culturels novateurs.

De mon point de  vue, Exigence et  Bienveillance restent deux mots-clés pour tout pédagogue, pour tout éducateur.

Sans  exigence,  aucun  progrès  n'est  possible.  Etre  exigeants  envers  nos  élèves  les  stimule  et  les amène à chercher ce qu'ils ont de meilleur en eux.

Sans exigence, c'est le règne du laxisme, du laisser-aller où les plus fragiles sont laissés sur le bord du chemin.

Sans bienveillance, il n'y a pas de véritable éducation. La bienveillance autorise le droit à l'erreur donc la possibilité de corriger ou de se corriger.

Dans  cet  esprit  de  responsabilité  et  de  liberté   se trouvent  sans  aucun  doute  les  raisons  de  sa réussite, de sa renommée et de l’attachement que nous lui portons.

Et c’est dans cet esprit de responsabilité et de liberté, d’exigence et de bienveillance, que je souhaite à tous les enseignants, à tous les personnels une excellente année scolaire et à tous les élèves la meilleure réussite scolaire possible.


Pascal Halftermeyer,
Proviseur

«